Institut national supérieur du professorat et de l'éducation
 
 
 

Accueil > RECHERCHE > Colloques - Journées d’études - Séminaires > Quelle place à l’école pour les langues et la culture des élèves allophones (...)

Quelle place à l’école pour les langues et la culture des élèves allophones ?

Le CASNAV organise un séminaire à l’INSPÉ, site de Villeneuve d’Ascq, le jeudi 02 décembre 2021 de 8h30 à 16h00.

Attention les ateliers seront accessibles uniquement aux enseignants ayant un ordre de mission.

Programme

8h30 : Accueil café

9h00 : Mot d’accueil par Sébastien JAKUBOWSKI, directeur de l’INSPÉ Lille HdF - Ouverture par Monsieur Reinold MASURE, IEN ASH - Responsable académique du CASNAV de Lille

9h30 - 10h40 : Culturel et interculturel dans l’enseignement du français à un public allophone - Approches théoriques et pratiques
Conférence de Madame Juliette DELAHAIE Professeure en sciences du langage - Université de Lille
Apprendre et comprendre la culture française et les valeurs de la République, tel est l’impératif auquel doivent répondre les étrangers, enfants ou adultes, désireux de s’installer durablement sur le sol français. Avec la multiplication des dispositifs de soutien à l’apprentissage du français dans les écoles et collèges pour les parents et les enfants se pose ainsi le problème de savoir comment aborder culture française et valeurs de la République par la langue. L’approche interculturelle fournit d’excellents moyens de le faire.
Nous ferons une présentation des principaux éléments constitutifs de l’approche interculturelle, aussi bien en didactique des langues qu’en sciences du langage. Nous proposerons ensuite des études de cas autour de l’enseignement du français à un public allophone : du point de vue culturel, quels problèmes sont rencontrés ; quelles solutions peut-on trouver du côté de l’interculturel ?

10h40 - 12h00 : Ateliers

  • Atelier 1 : Construire un cours de FLS à partir de l’approche interculturel : mise en pratique.
    Juliette DELAHAIE (Professeure en sciences du langage - Université de Lille)
  • Atelier 2 : Travailler en classe avec les langues des élèves
    Marie-Claire SIMONIN (Professeure des écoles - Doctorante en sciences du langage)
  • Atelier 3 : Mettre en œuvre une capsule vidéo plurilingue
    Jérémie MAUGEZ (Professeur des écoles en UPE2A 1er degré -Académie d’Amiens)
  • Atelier 4 : Envisager autrement son rapport aux langues : activités autour du plurilinguisme
    Jennifer LOVATO & Céline BEAUGRAND (CASNAV de Lille)

12h00-14h00 : Pause

14h00 : Le plurilinguisme en maternelle
Conférence de Madame Marie-Claire SIMONIN Professeur des écoles et doctorante en sciences du langage
A la fois enseignante à l’école maternelle en contexte multilingue et doctorante en sciences du langage, nous nous demanderons comment et pourquoi mettre en place en maternelle des activités intégrant les langues des élèves. Les élèves peuvent présenter des types de bi/plurilinguisme extrêmement divers, en particulier au regard des modes d’exposition à chacune des langues de leur répertoire. Suffit-il à l’enseignant de connaître l’existence de ces langues, de les re-connaître et les valoriser ? Doit-il aller plus loin en se familiarisant avec elles et en les faisant exister au sein de la classe ? Est-il envisageable même de s’appuyer sur elles comme un tremplin pour construire la langue seconde et de faire en sorte qu’elles puissent bénéficier en retour du développement de la L2 ? Nous nourrirons notre réflexion d’extraits de vidéos de classe issues de notre corpus.

15h00 : Les capsules vidéos Plurimaths : l’appropriation langagière pour/par la pratique des mathématiques
Conférence de Monsieur Jérémie MAUGEZ Professeur des écoles en UPE2A 1er degré - Académie d’Amiens
L’immersion dans une nouvelle culture socioscolaire implique un temps d’acculturation. L’appropriation d’une langue seconde peut parfois retarder les apprentissages fondamentaux et fragiliser ces élèves pour suivre dans leur classe de rattachement (Mendonça Dias et Millon-Fauré 2018). Les élèves se retrouvent dans un apprentissage submersif (Le Pichon-Vortsmann 2010) dans lequel les atouts plurilingues et disciplinaires des élèves ne sont pas pris en compte et conduisent les enseignants à pratiquer un enseignement analogue à celui proposé aux natifs.
C’est à partir de ce constat de départ que Karine Millon-Fauré et Catherine Mendonça Dias ont élaboré le projet des vidéos mathématiques plurilingues. Nous verrons comment ces vidéos plurilingues peuvent devenir un levier à l’appropriation langagière à partir de l’analyse d’un corpus issu de l’expérimentation.

16h00 : Clôture par Monsieur Emmanuel HAUCHARD, Coordonnateur académique du CASNAV de Lille

Vous souhaitez participer à cet événement ?

Pour vous inscrire aux conférences, cliquez ici.

Passe sanitaire obligatoire.